Elections en Andalousie : Podemos s'affirme doucement mais sûrement

Alors que la gauche finit 3e du premier tour des élections départementales françaises, ce sont les socialistes qui ont remporté le scrutin des élections régionales d’Andalousie, dimanche.

Lors des ces élections « test », le Parti socialiste est arrivé en tête avec 35,4% des voix, loin devant Podemos, qui croyait à la victoire. Celui-ci est finalement arrivé en troisième position avec 14,8% des voix, derrière le Parti populaire avec 26,7%. Le parti radical de gauche s’est tout de même félicité d’avoir fragilisé le « bipartisme » en Andalousie. 
Peut-on alors parler d’une certaine victoire du parti alternatif Podemos ? Ecoutez la réponse de Benoît Pellistrandi, spécialiste de l’Espagne contemporaine. 


Podemos n’est pas le seul parti à avoir fait parler de lui après les élections régionales d’Andalousie. Avec 9,2 % des voix et neuf sièges au parlement local, Ciudadanos, un parti très récent, s'impose aussi dans la région.