Emmanuel Hamelin et Jean-Jack Queyranne racontent Jacques Chirac

Présentée par

S'abonner à l'émission

Invité du 18/19

jeudi 26 septembre 2019 à 18h20

Durée émission : 15 min

Emmanuel Hamelin et Jean-Jack Queyranne racontent Jacques Chirac

© RCF Lyon 2019 - Jean-Jack Queyranne et Emmanuel Hamelin

Emmanuel Hamelin et Jean-Jack Queyranne ont tous deux côtoyé Jacques Chirac au cours de leur vie politique. Ils dressent son portrait pour le 18/19 régional.

Il aura été tour à tour Premier ministre, maire de Paris, puis président de la République pendant 12 ans, Jacques Chirac est donc décédé ce 26 septembre à l’âge de 86 ans. Pour lui rendre hommage deux hommes politiques lyonnais qui ont travaillé avec lui lui rendent hommage dans le 18/19 régional RCF.

Emmanuel Hamelin, ancien député UMP du Rhône, ancien conseiller régional, s'est engagé aux côtés de Jacques Chirac dès la campagne de 1988. Puis en 1993, en vue de l'élection présidentielle suivante, Emmanuel Hamelin a été président du club des amis de Jacques Chirac dans le Rhône.

Jean-Jack Queyranne, ancien président socialiste de la Région Rhône-Alpes, n'est pas du même bord politique que Jacques Chirac, mais il a travaillé avec lui en tant que ministre dans le gouvernement Jospin de cohabitation, successivement aux Outre-mer, à l'Intérieur (intérim de Jean-Pierre Chevènement) et aux relations avec le Parlement.
 

Un homme chaleureux

Les deux hommes se souviennent d’un Jacques Chirac « très chaleureux ». Il était « un homme dont on a vu parfois les excès, parfois les réussites, profondément amoureux de la France et des français » pour Jean-Jack Queyranne. Pour Emmanuel Hamelin, s'il est encore si populaire c'est qu'il « a fait partie du quotidien des français pendant extrêmement longtemps ».

L'image de Jacques Chirac, c'est aussi celle d'un épicurien : Jean-Jack Queyranne se souvient d’un déjeuner en Guyane à la frontière avec le Brésil : au menu « Cochon-bois », le sanglier guyanais, et ti-punch. « On parle beaucoup de la bière mais il aimait bien le rhum » ajoute l'ancien ministre.

L'ancien président avait « une façon différente de faire de la politique » selon Emmanuel Hamelin. L'ancien député du Rhône fait référence à sa double casquette de maire de Paris et député de Corrèze. Une situation symbolique des deux personnalités de Jacques Chirac.
 

2002 : une union nationale ratée ?

Jean-Jack Queyranne décrit un homme qui, pendant la cohabitation, n’a pas gêné l’action du gouvernement. L’ancien élu socialiste ajoute que Jacques Chirac s’occupait pendant cette période de ses domaines réservés, la politique extérieure et la défense, notamment avec son célèbre « non » à la guerre en Irak. Une décision qui est l'incarnation de « la France qui résiste » pour Emmanuel Hamelin.

L'ancien président socialiste de la région Auvergne-Rhône-Alpes aurait tout de même « un regret à exprimer » : que Jacques Chirac n’ait pas fait un gouvernement d’union nationale après la victoire au second tour en 2002 face au Front National (82,1 % des voix).
 

 

pour aller plus loin

D'autres personnalités lyonnaises ont réagi au micro de RCF Lyon au décès de Jacques Chirac. Parmi elles, Mgr Dubost, administrateur apostolique du diocèse de Lyon, qui avait rencontré Jacques Chirac en tant qu'organisateur des JMJ de Paris en 1997 :

00:00

00:00

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 18h20

Chaque soir ceux qui font l'actualité de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont dans le 18/19. L'invité réagit dès 18h25 à toute l'actualité.

Le présentateur

Jean-Baptiste Cocagne

Après trois ans passés à Rome sur les ondes de Radio Vatican, Jean-Baptiste Cocagne intègre la rédaction de RCF Lyon en septembre 2015. Aujourd'hui rédacteur en chef, il anime la tranche régionale du "18/19 Auvergne-Rhône-Alpes".