En Norvège, l’île d’Utøya accueille un camp d'été pour la première depuis quatre ans

Quatre ans après la tuerie d’Utøya par Anders Behring Breivik, qui avait fait 69 victimes, l'île s’apprête à reprendre un souffle de vie avec le camp d'été des jeunes travaillistes.

Un millier de militants sont attendus entre vendredi et dimanche pour le premier camp d’été de la Jeunesse travailliste sur l’ile depuis le drame. Pour rappel, le 22 juillet 2011, l’extrémiste Anders Behring Breivik avait froidement ouvert le feu sur quelque 600 participants du traditionnel rassemblement estival de la Jeunesse. 69 d'entre eux y avaient laissé la vie.
Accusant ses cibles de faire le lit du multiculturalisme, l’extrémiste de droite avait auparavant placé une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, tuant huit autres personnes.
Depuis ces attaques, le regard des Norvégiens sur leur sécurité a changé constate Frédérique Harry, maître de conférence en Etudes nordiques à l'Université Paris-Sorbonne.

00:00

00:00