A 17 ans, Clara veut changer le monde

S'abonner à l'émission

Génération Écolo

vendredi 24 janvier à 17h15

Durée émission : 2 min

Génération Écolo

© Corinne SIMON/CIRIC - 28 novembre 2015 : La COY11, 11e conférence de la jeunesse, parc des expositions de Villepinte (93), France

Un jour, dans le sillage de Greta Thunberg, Clara a pris conscience qu'elle pouvait changer le monde. Avec d'autres, elle veut mettre fin au système destructeur du "toujours plus".

"GÉNÉRATION ÉCOLO", UNE CHRONIQUE À RETROUVER DANS L'ÉMISSION "COMMUNE PLANÈTE" - Commune Planète, c'est la nouvelle émission d'écologie sur RCF. Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Anne Kerléo à découvrir dès ce vendredi 10 janvier 2020.
> En savoir plus

Elève en Teminale au lycée St Paul de Lille, Clara raconte comment elle a peu à peu pris conscience qu'elle pouvait changer le monde en unissant ses forces à celles des autres. 
 

Ensemble, on a bien plus de puvoir que ce que l'on pense 

"J'ai commencé à réellement m'intéresser à la question climatique l'année dernière, suite à l’appel de Greta Thunberg. Quand j'ai appris qu'elle manifestait tous les jours devant le parlement suédois pour réclamer des actions environnementales, j’ai été juste super admirative. Il faut un courage incroyable pour se lever et hurler “stop” au système

Suite à cela, le 15 mars 2019, des centaines de milliers de jeunes ont décidé de faire grève et ont défilé dans la rue.  À Lille, un immense cortège de 6500 lycéens et étudiants était dirigé par un petit groupe d'une dizaine de personnes, qui chantait, dansait et criait devant la banderole en papier recyclé du collectif Youth for Climate. Un minuscule groupe de jeunes surmotivés avait réussi à unir des milliers de personnes. C'est ce jour là que j'ai compris: compris que les grands changements en terme d'écologie ne viendraient pas du gouvernement, mais du peuple. Et le peuple c'est nous, les jeunes. On a bien plus de pouvoir que ce que l'on pense, ensemble on peut faire changer les choses. 
 

Avec Youth for climate, j'ai l'impression d'être  utile

C'est pour cette raison qu'en août 2019, je suis allée à ma première réunion Youth for climate. Ce collectif a été créé en février dernier, par des jeunes et pour des jeunes. Tout lycéen ou étudiant qui souhaite s’investir est accueilli et écouté. 

Avec Youth For Climate Lille, j’ai participé à l’organisation de manifestations, de conférences, d’actions pour dénoncer la surconsommation, réclamer les transports gratuits ou plus récemment en soutien à l’Australie. Depuis que je fais partie de ce collectif, j’ai vraiment l’impression d’être utile. Ce que je fais à un sens. Je ne me contente pas d’apprendre par coeur des lois, des dates et des théorèmes, mais tout ce qu’on entreprend a un impact sur la société. 
 

“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde” Gahndhi 

Je pense sincèrement qu’on ne peut pas compter sur nos élus pour changer drastiquement les choses. Tout simplement parce que le système se protège, les lobbys sont trop puissants et les intérêts privés passent avant la survie de l’humanité. Nos dirigeants continuent à nous promettre toujours plus de croissance, alors qu’on sait pertinemment que celle-ci n’est possible que grâce à l’accroissement de la consommation. On va droit dans le mur et avec le sourire.  Le système du “toujours plus” détruit.

Pourtant personne n’est prêt à y mettre fin, tout simplement parce qu’il rapporte. Seulement, on n’a plus le temps d'être passif, il faut agir. Maintenant. C'est littéralement une question de vie ou de mort.
Le changement doit venir de nous, nous tous.  Ensemble, en s’unissant, on a du pouvoir. En manifestant, boycottant, éduquant, on peut faire changer les choses. Gandhi disait “soyez le changement que vous voulez voir dans le monde”,  cela résume bien l’idée que je me fais de mon engagement. Si chacun résonne de cette façon, on peut accomplir des choses juste incroyables.  

Invités

  • Clara Battist, Elève de Terminale au lycée St Paul de Lille

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 17h15

Ils ont entre 17 et 19 ans, ils sont de la génération de Greta Thunberg. Certains s'identifient à elle, d'autres non, mais ils ont en commun la conscience d'avoir à devenir adultes dans un monde en crise et ils entendent bien ne pas rester spectateurs. Des lycéens de Terminale des filières agricoles de l'Institut de Genech (59) et des filières classiques du lycée Saint-Paul (à Lille) partagent leurs questions, leur regard et leurs convictions sur la transition écologique. "Génération Écolo" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie