Adda Chuecas: au Pérou, aider les indigènes à protéger l'Amazonie

9 décembre 2015 Par

© Elodie Perriot - Secours Catholique-Caritas France

En Amazonie, Adda Chuecas et son association, soutenue par le Secours Catholique - Caritas France, aident les peuples indigènes à lutter pour la défense de leur milieu de vie.

Adda Chuecas est la directrice du CAAP, le Centre amazonien d'anthropologie et d'application pratique, une ONG créée par neuf évêques d'Amazonie péruvienne.  Le CCAP travaille avec les peuples indigènes du Pérou. Sa mission principale est de promouvoir les droits de ces peuples. Actuellement, le Secours Catholique - Caritas France soutient un projet du CAAP visant à protéger les droits de ces population en travaillant sur les conflits sociaux-environnementaux. 

Le bassin de l'Amazone contient plus de la moitié de la biodiversité mondiale, un cinquième de l'eau douce de la planète. La forêt amazonienne est le principal poumon de la planète. Mais la région voit aujourd'hui sa biodiversité entamée, elle est aussi confrontée à une pénurie d'eau douce et au réchauffement climatique. Les premières victimes de de tout cela sont les habitants de la région, notamment les populations indigènes dont l'alimentation et la vie sont affectées par la sécheresse, les inondations et les perturbations des saisons qui désorganisent l'agricultrure et l'élevage.

Pour protéger la région, les populations autochtones ont besoin de défendre leurs droits et en particulier d'obtenir une reconnaissance des territoires indigènes. Le CAAP les accompagne dans cette lutte et les aide également à développer des stratégies d'atténuation des effets du réchauffement climatique par exemple en définissant des zones agricoles et des zones protégées. Il les aide aussi à lutter contre la déforestation. Le tout en s'appuyant sur les savoirs ancestraux des peuples indigènes.