Apron du Rhône, une des espèces les plus menacées

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'invité de la rédaction

jeudi 9 novembre à 11h30

Durée émission : 7 min

Apron du Rhône, une des espèces les plus menacées

Un plan national en faveur de ce poisson, endémique du Rhône et sentinelle d’une bonne qualité d’eau, a été lancé il y a 5 ans. Le bilan est globalement positif.

C’est une des espèces animales les plus menacées de France : l’apron du Rhône. Un plan national en faveur de ce petit poisson, endémique du Rhône et sentinelle d’une bonne qualité d’eau, a été lancé il y a 5 ans en France.

Le bilan est globalement positif :

• l’apron a reconquis plus de 100 km de cours d’eau : sa présence est désormais attestée sur environ 360 km contre 240 km en 2012 et sa présence serait probable et à vérifier sur 200 km supplémentaire.
• 6 barrages et seuils ont été équipés de passes à poissons, sur la Durance (seuil de Salignac), la Loue (moulin de Bellerive), la Drôme (radiers des ponts de la D165 et la D125 et le seuil "SMARD") et sur l’Ardèche (seuil du Mas-neuf).
• Les techniques de reproduction artificielle ont nettement progressé et plus de 22000 juvéniles ont été relâchés avec succès dans la Drôme  dans le cadre d'opérations pilotes  (4000 alevins entre 2006 et 2012)
• Des études inédites ont été conduites (ex : le barcoding alimentaire), ouvrant de nouvelles perspectives pour l’amélioration de la gestion des cours d’eau.

 

Invités

  • Marianne Georget , coordinatrice du PNA apron

Les dernières émissions