Eric de Mongolfier: "il y a bien longtemps que l'arsenal judiciaire est complet"

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Grand Invité

lundi 10 octobre 2016 à 7h50

Durée émission : 15 min

Le Grand Invité

© ALAIN JOCARD AFP

Cette semaine revient à l’Assemblée nationale le projet de loi Justice du XXIème siècle. L'objectif affiché, est de simplifier tout en restant efficace.

Priorité à l’actualité, avec l’agression de policiers dans l’Essonne, grièvement blessés par des jets de cocktails Molotov. Les syndicats de police estiment que les textes sur la légitime défense et les aménagements de peine doivent être revus. "Chaque événement crée des demandes nouvelles et sans doute des demandes qui pourraient conduire à la réduction de nos libertés. Il est important que la justice ne donne pas le sentiment de répondre à un événement. Il ne faut pas chercher des solutions dans l’instant. La justice doit être intemporelle" explique Eric de Montgolfier, ancien procureur de la République.

"Il y a bien longtemps que l’arsenal judiciaire est assez complet. Il y a dans la politique quelque chose d’incertain qui consiste à montrer que l’on existe en faisant des lois nouvelles. Nous avons déjà tout ce qu’il faut pour répondre à la criminalité" ajoute ce spécialiste du droit.

La semaine dernière, Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice, a dénoncé un manque de moyens flagrants. "Le garde des Sceaux, qui a longtemps été président de la Commission des lois, vient sans doute de se rendre compte d’un problème que les magistrats dénoncent depuis longtemps. La justice qui a connu de meilleurs moments s’est appauvrie. Le pays aussi s’est appauvri. Et la justice fait partie des institutions que l’on a pressuré peut-être davantage que d’autres" rappelle Eric de Montgolfier.

Concernant le projet de loi Justice du XXIème siècle, Eric de Montgolfier estime que "l’état de la justice ne passe pas uniquement par une approche financière. Pour l’ouvrir à la démocratie, on devrait rendre cette justice accessible à la compréhension du plus grand nombre. On peut toujours trouver des mesures d’économie. Simplifier c’est plus compliqué."

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 8h10

Chaque matin, Stéphanie Gallet reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.  

Le présentateur

François Ballarin