Espagne : Podemos et Ciudadanos bousculent les élections régionales

Les Espagnols entrent dans une nouvelle ère politique. Les élections locales de dimanche ont offert environ 15% des voix à Podemos.

Le mouvement de gauche radicale gagne dans la foulée les mairies de Madrid et de Barcelone. Les deux plus grosses villes du pays. Une autre percée. Celle du parti centriste Ciudadanos - « citoyens » en espagnol. Il obtient près de 7% des suffrages.
C’est la fin du traditionnel bipartisme. Celui de l’après Franco. Celui qui oppose depuis près de 40 ans le Parti populaire et le Parti socialiste.
Pour le spécialiste de l’Espagne Mathieu Petithomme, on peut s’attendre à tout pour les législatives qui auront lieu dans six mois.