Espagne: une majorité de Catalans opposée à l'indépendance

10 octobre 2017 Par

D'après les derniers sondages, la majorité des Catalans serait opposée à l'indépendance, qui pourrait être décrétée mardi 10 octobre.

Vers l'indépendance de la Catalogne ?

De l'autre côté des Pyrénées, l'Espagne se prépare à vivre peut-être une journée historique. Le Parlement de Catalogne doit tenir mardi 10 octobre une séance exceptionnelle au cours de laquelle le président de la région autonome, Carles Puigdemont, pourrait, ou pas, déclarer l'indépendance.

Cette perspective est totalement rejetée par le gouvernement espagnol, ainsi que par la quasi-totalité des grands partis politiques du pays. Une semaine après le référendum illégal tenu en Catalogne, les derniers sondages réalisés sur place montrent par ailleurs qu'une majorité de Catalans serait également opposée à ce scrutin. Ils ne rejetteraient pas pour autant le principe de l'autodétermination.
 

Un risque de radicalisation chez les jeunes Catalans

C'est cette majorité qui ne s'est pas rendue aux urnes le 1er octobre dernier, et qui a manifesté massivement dimanche dernier en faveur d'une Espagne unie. Rappelons que seulement 40 % des électeurs catalans s'étaient rendus aux urnes pour voter. Un scrutin qui s'est tenu dans la violence, émaillé par de violents heurts entre les électeurs et la police espagnole.

Pour Yann Mens, rédacteur en chef d’Alternative Economique et spécialiste de l’Espagne, une proclamation unilatérale d'indépendance suivie d'une prise en main de la Catalogne par Madrid pourrait amener à des violences. "La violence entraîne la violence. Et il ne faudrait pas qu’il y ait chez les Catalans, surtout les plus jeunes dont une partie est radicalisée, une tentation de répondre à la violence par la violence, de préparer des actes de guérilla urbaine ou de guérilla tout court. L’Espagne a vécu pendant des décennies les drames du Pays Basque. La Catalogne s’était tenue à l’écart de cela. Mais aujourd’hui on voit des choses inquiétantes" explique-t-il notamment au micro de Stéphanie Gallet.

00:00

00:00