Essais nucléaires en Corée du Nord : un risque d'instabilité stratégique en Asie

Présentée par Christian Vadon

S'abonner à l'émission

Le choix de la rédaction

mardi 5 septembre à 6h32

Durée émission : 3 min

Essais nucléaires en Corée du Nord : un risque d'instabilité stratégique en Asie

© Pixabay Geralt - tir_missile

La Corée du Nord a procédé dimanche à son sixième essai nucléaire, après plusieurs tirs de missiles balistiques au cours de l'été. Quelles réponses apporter à ces provocations?

Comment réagir face aux dernières provocations du leader nord-coréen Kim Jong-Un, dont les essais nucléaires sont vivement condamnés ?

Le Conseil de sécurité de l'ONU, réuni hier matin, a proposé de nouvelles sanctions et les principaux dirigeants ont exprimé nombre de condamnations officielles de ces actes. Donald Trump a envisagé de rompre les relations commerciales avec les pays entretenant des liens avec la Corée du Nord. La Corée du Sud et les Etats-Unis ont conjointement décidé de renforcer le bouclier anti-missile installé en Corée du Sud. François Delattre, ambassadeur français à l'ONU, a souligné que la menace était passée de "régionale à globale". Vladimir Poutine, aujourd'hui en Chine dans le cadre du sommet des BRICS, considère quant à lui que de nouvelles sanctions seraient "inutiles et inefficaces". Les mots ne semblent toutefois pas dissuader Kim Jong-Un de passer à l'action.

Plusieurs attitudes sur la scène internationale

Valérie Niquet est Maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique et directrice du Centre Asie à l’Institut Français des Relations Internationales. Elle insiste sur le risque qu'il y aurait à ne pas répondre à ces provocations : "si l'on ne fait rien, cela signifie que l'on peut aller très loin". La Corée du Nord aurait le champ libre pour utiliser le nucléaire comme bon lui semblerait. Si les Etats-Unis n'interviennent pas, "cela pourrait remettre en cause la stabilité stratégique en Asie", dit-elle.

La Chine a souvent voté les sanctions, qu'elle n'applique cependant jamais. Cela pour deux raisons, rappelle Valérie Niquet : la première, c'est que la destruction du régime nord-coréen engendrerait une faiblesse de la région face aux Etats-Unis. La seconde tient à la corruption et la faiblesse du pouvoir central en Chine, ce qui permet au régime nord-coréen de se développer.

Des solutions?

Un embargo sévère auquel la Chine accepterait de participer pourrait éventuellement avoir un impact significatif sur les velléités nord-coréennes. Une frappe limitée pourrait également constituer une solution, avec toutefois le risque d'une riposte...

pourquoi ces essais nucléaires?

La Corée du Nord tente de garantir la survie de son régime, tout en faisant une démonstration de force. Cela permet, de plus, d'assurer au leader Kim Jong-Un un certain prestige au niveau national, et lui permet d'asseoir sa domination sur ses généraux.

Un nouveau tir de missile balistique serait en préparation.

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 06h32 et 08h03

Prendre le temps de s'arrêter sur un sujet marquant de l'actualité. Chaque jour, la rédaction nationale de RCF développe une actualité. 

Le présentateur

Christian Vadon

Journaliste à RCF depuis près de 25 ans, Christian a touché à tout: présentateur de journaux, auteur de reportages, réalisateur d’émissions, il a même commis des magazines pour les enfants et pour les femmes ! Humble coureur de trail, il aime développer sur la durée sa passion d’une information qui fasse sens, d’où sa longévité à RCF.