Etats-Unis: les jeunes mobilisés contre les armes à feu

Demain, samedi 24 mars, une mobilisation citoyenne d'ampleur aura lieu à Washington. Suite à la dernière tuerie de Parkland, les jeunes manifesteront contre les armes à feu.

Le 14 février dernier, Nikolaus Cruz, ancien élève du lycée de Parkland, ouvre le feu dans l'établissement scolaire. Il tue 17 personnes. 

Depuis la première tuerie de masse dans un lycée, à Colombine en 1999, les faits se sont répétés de multiples fois. Aujourd'hui, après nombre de débats entre le lobby des armes et les partis politiques, ce sont les jeunes qui élèvent la voix contre la circulation des armes à feu. 

Le parti républicain inquiet

Les survivants de la fusillade de Parkland ont décidé d'exprimer leur colère. Utilisant les réseaux sociaux, ils ont eux-mêmes mis en marche ce mouvement de protestation. Demain, près d'un demi-million de personnes sont attendues à Washington, dans une mobilisation citoyenne contre les armes à feu. Elles demanderont un renforcement de la législation sur les armes aux USA.

La jeunesse dans la rue, voilà qui inquiète le gouvernement. Et, surtout, le parti républicain : ces jeunes ne votent pas encore, mais se dirigent dans les bras du parti démocrate.

Jean-Eric Branaa apporte son éclairage sur le sujet. Il est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l'université Assas-Paris II.

00:00

00:00


 

Sur le même thème :