Etre aux côtés des migrants, un devoir de l'Eglise

De nombreux évêques européens ont appelé l’Union Européenne au sursaut et à la solidarité.

Dans un communiqué, l’évêque de Gap et d’Embrun, Mgr Di Falco, dit sa honte devant le silence et l’inaction de nombre de Français et parmi eux de chrétiens, devant le drame des migrants. Honte de ceux qui refusent d’accueillir ces hommes et ces femmes et qui les traitent avec mépris. Il invite alors les chrétiens à se réveiller, car "à travers la mort de cet enfant, c’est le Christ que l’on crucifie une nouvelle fois".

Le père Bruno-Marie Duffé, nouvel aumônier national du CCFD-Terre solidaire, a été l’initiateur dans le diocèse de Lyon de la coordination Urgence Migrants. Jean-Baptiste-Cocagne de RCF Lyon lui a demandé si c’était un devoir de l’Eglise d’être aux côtés des réfugiés.

00:00

00:00