Euro2016 - Le moral des Bleus au beau fixe avant France-Allemagne

4 juillet 2016 Par

Hier soir, les Bleus se sont imposés 5 à 2 face à l’Islande au stade de France. Ils sont qualifiés pour affronter l'Allemagne en demi-finale, et prendre leur revanche?

04/07/2016 | Hier face à l'Islande, la France a entamé la partie de façon beaucoup plus sereine que les matchs précédents. Et cela a porté ses fruits dès la 12ème minute, avec la tête puissante d'Olivier Giroud qui a propulsé le ballon au fond des filets. Une entame de match idéale même si les Islandais se sont montrés tenaces jusqu'au bout. A la 20è minute, Paul Pogba marquait un nouveau but sur un corner de Griezman. A la 42ème, Dimitri Payet enfonçait le clou sur une frappe du gauche après une remise de la tête d'Olivier Giroud, et un centre venu de la droite de Backary Sagna. Et de trois pour les Bleus! Deux minutes plus tard, après une passe en profondeur mal captée par la défense islandaise, Antoine Griezman est parti dans le dos d'un défenseur central pour finir avec beaucoup de sang froid par un lob. Une première période achevée en beauté 4-0.
 
En deuxième mi-temps, les Français ont tenu leur avance. Il a fallu attendre la 58ème minute pour avoir de nouveau de l’action avec un second but de Giroud de la tête, après un coup franc enroulé de Payet au 2ème poteau. Les Islandais ont sauvé l’honneur en fin de partie en inscrivant deux buts.

France-Allemagne, plus que l'Everest à grimper...

Les Français se présenteront contre l’Allemagne en demi finale avec leurs 23 joueurs disponibles. L'enjeu est de taille, l'équipe d'Allemagne a fait montre de ses forces depuis le début de l'Euro. Les Bleus sont au pied du mur, au bas de l'Everest même, avec une revanche à prendre, celle de sa défaite (1-0) en 2014.

Le moral au beau fixe après cette victoire écrasante, la France devrait pouvoir compter sur une Allemagne affaiblie par l'absence de trois de ses joueurs - Mario Gomez a déclaré forfait jusqu'à la fin de l'Euro, quant à Sami Khedira et Bastian Schweinsteiger, leur sortie est très incertaine. La France a ses chances mais elle devra faire preuve de vigilence. Il faudra notamment renforcer sa défense gauche qui a montré des signes de faiblesse contre l'Islande.