Europa League de football: une finale lyonnaise à haut risque

16 mai 2018 Par

© ROBERT GRAHN EUROLUFTBILD AFP

C'est mercredi soir que se déroulera à Lyon-Décines la finale de l'Europa League de football. Un match à haut risque qui a imposé un dispositif de sécurité renforcé.

Une finale de l'Europa League sous tensions

C'est peu de dire que la finale de l'Europa League est attendue de pied ferme. Ce match, qui se déroulera mercredi 16 mai au stade des Lumières, à Lyon-Décines, va opposer l'Atlético Madrid à l'Olympique de Marseille. Au vu de la forte rivalité entre le club phocéen et l'Olympique lyonnais, les organisateurs craignent des incidents entre les supporters des deux clubs français en marge du match.

Aussi, les mesures de sécurité ont été renforcées. "Ce sera une journée au cours de laquelle on prend en compte tous les risques potentiels. Malheureusement le risque d’attaque terroriste puisqu’on en a eu une samedi. Nous avons également pris en compte l’arrivée de nombreux supporters marseillais qui viennent faire la fête, des supporters madrilènes, et également la situation de compétition qui existe aujourd’hui entre l’OL et l’OM pour cadrer notre dispositif" explique ainsi le préfet du  Rhône, Stéphane Bouillon.
 

Un dispositif de sécurité renforcé

Ce dernier ajoute "que c’est un dispositif très important à la fois en ville pour faire face aux supporters qui viendront et puis autour du stade où ont lieu les lieux de rassemblement de façon à ce que d’un côté les madrilènes, de l’autre côté les marseillais, puissent profiter de la fête en toute sécurité. 1 250 policiers et gendarmes seront présents sur l’ensemble du terrain. Nous aurons un hélicoptère de surveillance aérienne. Nous aurons deux canons à eau. Et les polices municipales de Décines et de Lyon seront prêtes à intervenir".
 

Le préfet du Rhône, Stéphane Bouillon, au micro de Rémi Liechti de RCF Lyon:

00:00

00:00

35 000 places ont été vendues en mars et en avril dernier. Les supporters de l'Atlético ont acheté 9 500 billets, et ceux de Marseille 11 500. La préfecture s'attend à voir arriver entre 2 000 et 3 000 supporters de l'OM sans billet. A noter que les supporters seront séparés pendant les trajets en transports en communs. La vente d'alcool à emporter ainsi que la vente de pétards seront interdits sur tout le territoire métropolitain, et bien entendu sur le stade, le temps de la soirée.