Faut-il craindre une troisième intifada en Israël?

La tension reste vive en Israël après la mort depuis jeudi de quatre Israéliens et de deux Palestiniens. Mgr William Shomali, vicaire patriarcal pour Jérusalem, appelle au calme.

Les heurts se sont poursuivis aujourd’hui en Cisjordanie. Des affrontements ont notamment éclaté en milieu de journée dans le camp de réfugiés d’Aïda, à Bethléem, où ont eu lieu les funérailles d’un Palestinien de 13 ans tué hier par les forces de l’ordre israéliennes.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a de son côté annoncé la couleur et donné carte blanche aux forces de sécurité. Il promet plus de répression face au "terrorisme palestinien".
Le chef du gouvernement israélien a également annoncé une accélération des destructions de maisons des auteurs d’attentats ou de leur famille. Annonce immédiatement suivie des faits, tôt ce matin, plusieurs maisons palestiniennes ont été détruites à Jérusalem-Est. Il s’agit de maisons appartenant aux auteurs d’attaques de l’an dernier.

Faut il craindre une troisième intifada en Israël ? Quelle attitude adopter pour les communautés chrétiennes dans ce climat de tension ?
Mgr William Shomali, le vicaire patriarcal pour Jérusalem lance un appel au calme et à la retenue.