Football: Griezmann envoie les Bleus en finale

8 juillet 2016 Par

Face à une Allemagne dominatrice mais finalement stérile, l’équipe de France s’est qualifiée jeudi soir pour la finale de l’Euro grâce à un doublé d’Antoine Griezmann.

Il est un peu moins de 23 heures à Marseille. Le stade Vélodrome résonne d’un "Ahou" libérateur. Les joueurs de l’équipe de France, face à leurs supporters, mènent le clapping. Les Bleus, solidaires, solides et réalistes viennent de battre l’Allemagne, championne du monde en titre 2 buts à 0, validant en même temps leur ticket pour la finale de l’Euro. Et avec, dans le costume du héros, Antoine Griezmann.

 

Domination allemande, pénalty généreux

Les Français attaquent le match tambour battant. Antoine Griezmann teste le gardien allemand Manuel Neuer, mais sa frappe est repoussée. Très vite, l’équipe allemande, la Mannschaft, confisque le ballon et s’installe dans le camp français. Les Bleus défendent bas mais résistent. Hugo Lloris doit quand même s’employer sur des frappes d’Emre Can (14ème) et Bastian Schweinsteiger (26ème).

Les Français jouent en contre-attaque et juste avant la mi-temps, Olivier Giroud est rattrapé in extremis par un défenseur allemand. Mais ce n’est que partie remise. Quelques secondes plus tard, sur corner, Bastien Schweinsteiger commet une main qui semble peu volontaire. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Antoine Griezmann s’élance, prend Neuer à contre-pied, explosion de joie dans le stade, 1-0, mi-temps.
 

Double KO pour les Allemands

Au retour des vestiaires, le scénario de la première période se répète. Les Allemands attaquent, font tourner le ballon, les Bleus défendent bas, avec un bloc compact. Un premier coup dur intervient à la 62ème minute pour la Mannschaft. Sur une longue ouverture, le défenseur central Jérôme Boateng se blesse et doit laisser sa place. Il rejoint sur le banc Mats Hummels, l’autre central, suspendu pour la demi-finale.

La deuxième lame arrive 10 minutes plus tard. Sur une perte de balle de la défense allemande, Paul Pogba s’amuse avec son vis-à-vis, l’élimine d’un crochet court et centre. Manuel Neuer est trop court et renvoie le ballon dans les pieds d’Antoine Griezmann. Le Mâconnais, en renard, glisse la balle entre les jambes du gardien et fait chavirer le Vélodrome. 2-0.

 

La Manschaft ne marquera pas

Les Allemands tentent immédiatement de réagir. Mais comme un symbole, la frappe de Joshua Kimmich vient s’écraser sur le poteau d’Hugo Lloris. Les supporters et les joueurs le sentent, les Allemands ne marqueront pas ce soir. Même dans les arrêts de jeu, lorsque la défense française semble prise à défaut, Hugo Lloris s’envole et renvoie, main opposée, la tête allemande à bout portant.

Mais le héros du match, c’est bien Antoine Griezmann. L’attaquant français est sorti quelques secondes plus tôt sous une ovation sourde. Un doublé, beaucoup d’activité, de l’élégance, le Mâconnais a marqué le match de son sceau. Et montré que pour une fois dans le football, ce n’est pas l’Allemagne qui gagne à la fin.   
 

La France jouera donc la finale de l’Euro face au Portugal, tombeur du Pays de Galles, 2-0 mercredi soir. Le match aura lieu au stade de France, dimanche à 21 heures.