FORMULE CLUB / Grève SNCF • Marche Gaza • 50 ans mort Martin Luther King • Génocide Rwanda

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

vendredi 6 avril à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© MAHMUD HAMS / AFP - Gaza

Alexis Poulin et Nathalie Becquart commentent l'actualité : la grève de la SNCF, la marche des Palestiniens à Gaza, les 24 ans du génocide rwandais.

Grève SNCF

La grève perlée a débuté mardi. Le bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de cheminots est bel et bien engagé. Selon Alexis Poulin, "cette technique est assez fine de la part des syndicats. Il y a l’idée de pouvoir tenir longtemps pour pouvoir négocier longtemps. Cela empêche la mobilisation de descendre".

Nathalie Becquart ajoute que cette situation est "un défi pour la politique aujourd'hui. On ne peut plus gouverner à coups d'ordonnances". Il y a donc un risque de radicalisation des positions de chaque partie.

Marche à GAza

Les Palestiniens souhaitent le retour de 700 000 d'entre eux en Israel. Les manifestations, pacifistes, sont présentées par Israël comme terroristes. Cela provoque de vives tensions. Alexis Poulin commente : "Ce qui se passe dans cette région est catastrophique. On a deux visions du monde irréconciliables : d’un côté des populations qui font une marche pacifique, de l’autre Israel qui parle de terrorisme. Il y a quelque chose qui me dérange dans la façon dont les deux camps approchent la concertation : y a-t-il une volonté de paix"?

Pour Nathalie Becquart, la situation est "plus qu'explosive. On pousse ces populations au suicide et à la désespérance. C'est le fruit d'une histoire qui aboutit à des radicalisations. Cependant, ce n'est pas toute la population israélienne qui soutient le gouvernement"!

Martin Luther King, cinquante ans après

Martin Luther King a été assassiné en 1968. "Cette figure continue à travailler l'histoire", explique Nathalie Becquart. "On ne mesure sans doute pas assez en France le poids de l’esclavage et ce que cela a entraîné… il y a un héritage, des blessures de l’histoire. Il faut continuer le travail de réconciliation, l’empowerment de ces populations pour un accès effectif aux droits, pas seulement de manière théorique".

Génocide rwandais

Les voix s'élèvent pour demander l'ouverture effective des archives de l'opération Turquoise au Rwanda. Alexis Poulin souligne le problème de la "désinformation" : "Les premiers pouvroyeurs de Fake news ce sont les Etats, non les médias. Quand on est dans un narratif comme celui de la guerre au Rwanda, on a le secret défense".

"Cela fait partie du chemin de la paix, de passer par le travail de vérité, déclare Nathalie Becquart. Comment nos gouvernants, nos pays font ce travail d’acceptation d’une vérité qui a ses zones d’ombre et de lumière pour bâtir l’avenir sur des fondements solides ?"
 

Invités

  • Alexis Poulin , Journaliste spécialiste des questions européennes (Le Monde moderne, Le Média TV)

  • Nathalie Becquart , Directrice du Service national pour l'évangélisation des jeunes et pour les vocations à la conférence des évêques de France

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Antoine Bellier

Journaliste à RCF depuis 2009, Antoine est passé par Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant de rejoindre la rédaction nationale en septembre 2013. Curieux de l’actualité sous toutes ses formes, amateur de cinéma et de littérature, il lui arrive de passer du micro à la plume.