FORMULE CLUB / l'état de l'Union européenne • le point sur la campagne électorale

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

vendredi 10 mars 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© JOEL SAGET AFP

Au programme de cette émission, François Fillon de nouveau dans la course, le manque de soutien de Benoît Hamon, la percée d'Emmanuel Macron, et la construction européenne.

Comment se porte l'Union européenne ?

A quelques jours des 60 ans du Traité de Rome et alors que commencent à se préparer les modalités de départ de la Grande Bretagne, deux réunions importantes ont eu lieu cette semaine pour tenter de dessiner un futur pour la construction européenne. L'un a notamment réuni à Versailles les chefs d'Etat de la France, de l'Espagne, de l'Italie et de l'Allemagne, afin de réfléchir sur une nouvelle impulsion pour l'Europe. 

François Fillon de nouveau dans la course

Francois Fillon est donc de nouveau dans la course à la présidentielle avec le soutien ou presque des Républicains et de l’UDI. L'occasion de tirer quelques leçons de cette séquences qui a vu Francois Fillon vaciller de son trône de candidat avant d’être remis en selle d’abord dimanche dernier au Trocadéro par ses supporters et finalement lundi lors d’un conseil politique de son parti. La parenthèse médiatique qui l’avait vu déstabilisé à cause d’une enquête judiciaire et de soupçon d’emploi fictif pour sa femme et pour ses enfants s’est donc refermée et la campagne reprend son cours jusqu'au prochain épidose. 

Le 15 mars prochain, deux jours avant la clôture des parrainages, François Fillon va se rendre à une convocation des juges d'instruction, en charge du dossier. Mais même cette échéance apparaît désormais anecdotique tant Francois Fillon a réussi  à faire taire tous ceux qui dans son propre camp voulait parier sur un autre candidat.

Hamon en manque de soutien

Benoit Hamon ne traîne pas de casseroles mais le candidat du PS ne dispose pas de beaucoup de soutien par ailleurs. Jeudi, c'est Bertrand Delanoë, l'ancien maire de Paris, qui a déserté en ralliant Emmanuel Macron. Le candidat du PS a ensuite reçu la visite de Bernard Cazeneuve, qui lui a apporté un soutien du bout des lèvres tout en lui faisant la morale.

Sur France 2, jeudi soir, Benoît Hamon a tenté de présenter le visage de celui qui veut réunir les électeurs de gauche tout en assumant la rupture avec le quinquennat de Francois Hollande. Une volonté difficile à transcrire concrètement tant le Parti socialiste présente d'importants signes de division.
 

L'état de grâce pour Emmanuel Macron

Il y en a un qui n’en finit pas de monter dans les sondages et d’engranger des soutiens à droite comme à gauche c’est Emmanuel Macron. Sa belle mécanique "En Marche" ne semble pas connaître de hoquet pour le moment. Il est même donné en tête des intentions de vote pour le premier tour. Ses soutiens défendent un programme mais aussi de plus en plus un rempart face efficace à Marine Le Pen. C'est véritablement lui qui semble profiter des errances des Républicains et des socialistes.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.