FORMULE CLUB / La nouvelle Assemblée nationale • La présidence Macron • La PMA pour toutes • Les migrants à Calais

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

vendredi 30 juin 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© GEOFFROY VAN DER HASSELT AFP

Au programme, l'installation de la nouvelle Assemblée nationale, les débuts de la présidence d'Emmanuel Macron, la PMA pour toutes et la situation à Calais.

 

L’installation de la nouvelle assemblée nationale

Les nouveaux députés prennent petit à petit leurs marques au sein de l’Assemblée nationale. Une installation qui ne se fait pas sans heurts, avec notamment de vives tensions dans les élections internes du Palais-Bourbon. C’est un spectaculaire renouvellement pour François Ernenwein, rédacteur en chef à La Croix. On compte davantage de femmes, les députés sont plus jeunes. D’un point de vue social, la dynamique est positive, reste à voir ce que cela donnera d’un point de vue politique. "Le risque c’est l’inexpérience, et le changement des pratiques", pour Alexis Poulin.

"Le risque, c'est l'inexpérience"

Le déploiement de la présidence jupitérienne

La conception du pouvoir d’Emmanuel Macron est tout à fait singulière. La dynamique qu’il semble vouloir instaurer est disciplinaire. "Je ne suis pas sûr que cela corresponde au besoin de renouveau, en profondeur de la démocratie en France" explique François Ernenwein. Pour Alexis Poulin, le système de la Vème République est un système présidentialiste. Lorsqu’il faudra y avoir des débats sur certains sujets, comment évoluera l’omniprésence d’Emmanuel Macron. Le risque de frustration de la part des Français sera fort.

la PMA pour toutes

Le Comité consultatif national d’éthique a rendu son avis mardi dernier au sujet de la PMA. Il a donné un avis favorable à l’extension de la Procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de femmes. Jusqu’à présent, la PMA est réservée aux couples hétérosexuels souffrant d’infertilité. Au sein du CCNE, il y a néanmoins eu des réticences. Une partie des Français se félicite de cet avis. "C’est un principe d’égalité et de liberté" explique Alexis Poulin. Pour François Ernenwein, "tout le monde s’accorde à souligner la qualité de la réflexion menée au sein du comité". Pour Nathalie Becquart, "l’Eglise a exprimé ses inquiétudes. Il ne faut pas aller trop vite. Cela n’est qu’un avis consultatif. Par ailleurs, le comité d’éthique pointe un certain nombre de problèmes".

 

PMA : "il ne faut pas aller trop vite"

 

Calais : les migrants espèrent toujours passer à Londres

"Nous devons accueillir les réfugiés car c’est notre tradition et notre honneur" a déclaré précédemment Emmanuel Macron. Le discours semble avoir bien changé. Du moins dans sa retranscription en actes. Dans le même temps en effet, vendredi dernier, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, était à Calais où il tenait des propos bien plus musclés à l’égard des migrants et des associations. Depuis plusieurs mois, les migrants sont revenus à Calais. Les affrontements entre la mairie et les associations sont très violents. La situation semble ne pas cesser.

Invités

  • Nathalie Becquart , directrice du Service national pour l'évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV)

  • François Ernenwein , rédacteur en chef au quotidien La Croix

  • Alexis Poulin , consultant, fondateur du site www.Lemondemoderne.media

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.