FORMULE CLUB / Procès Teodorin Obiang • Cédric Herrou et les migrants • Le "Je suis chrétien" de Fillon

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

vendredi 6 janvier 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© De g. à dr.: François Fillon (AFP) / Cédric Herrou (AFP) / François Chérèque (Wikimédia commons)

L'actualité de la semaine commentée par François Euvé, Monique Baujard et Frédérick Casadesus, commentateurs invités de Stéphanie Gallet.

Procès des "biens mal acquis": le procès de Teodorin Obiang reporté

Mercredi 4 janvier, la présidente du tribunal correctionnel a accepté de reporter au 19 juin la tenue du procès de Teodorin Obiang Nguema. Le fil du président de Guinée équatoriale - qui est aussi le vice-président du pays - est accusé de s’être constitué frauduleusement un patrimoine considérable en France, en détournant l’argent public de son pays. Ce procès est une première. Même ajourné, il s'agit s'agit un procès "important, pour Monique Baujard, car il permet aux sociétés civiles de s'exprimer dans des questions qui, entre Etats, finalement, n'arrivent pas à se régler." Et d'avancer dans la lutte contre la corruption.

 

Cédric Herrou, aider les migrants malgré la loi

Il avait installé en octobre dernier une cinquantaine d'Erythréens dans un centre de vacances désaffecté de la SNCF, dans une commune des Alpes-Maritimes. Cédric Herrou était jugé à Nice ce mercredi 4 janvier. Le procureur a requis huit mois de prison avec sursis contre l'agriculteur de la vallée de La Roya. La décision est mise en délibéré jusqu’au 3 février. Dans ce dossier, ce qui est répréhensible au regard de la loi, précise Monique Baujard, "ce n'est pas le fait de nourrir, de soigner ou d'accueillir un réfugié", mais "d'avoir transporté ou d'être allé chercher des étrangers de l'autre côté de la frontière", et "d'avoir occupé ce centre désafecté".

Cédric Herrou n’a cessé de revendiquer son soutien aux clandestins. Depuis plusieurs années, ce militant de 37 ans aide les migrants à passer d'Italie vers la France. Et ce n’est pas la première fois qu’il a affaire à la Justice à ce sujet. Est-il l’icône de tous ceux qui en France s’engagent pour aider les migrants en détresse? "La question des réfugiés, de gens qui fuient leur pays dans des conditions difficiles, est très grave et pas forcément bien traitée", convient François Euvé. Selon lui, "qu'il y ait une dimension de militance par principe anti-étatique c'est possible, n'empêche, il y a une question de fond par derrière." Frédérick Casadesus se dit prudent sur le dossier mais rappelle "que le christianisme porte en lui cet accueil de l'autre et cet accueil de l'étranger."

 

les 22 et 29 janvier 2017 primaires à gauche

Il reste donc trois semaines aux sept candidats pour convaincre un électorat plutôt échaudé. Cette semaine on a entendu un certain nombre de clarifications. Manuel Valls était ainsi jeudi sur RCF et hier soir sur France 2. À quoi vont servir ces trois semaines? La présidentielle est-elle encore l’objectif? "Pour l'instant, le Parti Socialiste essaie déjà de se doter d'un candidat, ce qui n'est pas une mince affaire", pour Frédérick Casadesus.

 

François Fillon "Je suis chrétien"

"Je suis gaulliste et de surcroît je suis chrétien, cela veut dire que je ne prendrai jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, au respect de la personne, de la solidarité", a plaidé le candidat Fillon. Des propos sur sa réforme du système de santé qui lui ont très vite attiré les foudres. Et particulièrement celle de François Bayrou (dont on ne sait toujours pas s’il sera candidat ou non). Invité d’iTélé mercredi 4 janvier, le président du MoDem a vivement reproché à François Fillon sa volonté de mettre en avant sa chrétienté pour expliquer certains choix politiques. Il a déclaré: "Le principe de la France c’est qu’on ne mélange pas religion et politique."

 

François Chérèque

Francois Chérèque est mort lundi 2 janvier 2017. Les obsèques de l’ancien leader de la CFDT ont eu lieu ce jeudi. Beaucoup lui ont rendu hommage, et notamment de nombreuses personnalités politiques. Il avait quitté il y a quelques mois pour raison de santé la présidence de l’Agence du Service civique, un dernier engagement au service de la jeunesse et de l’emploi. Que retenir de l’homme? De ses combats syndicaux? Que nous dit-il du syndicalisme et du dialogue social en France?

Invités

  • Monique Baujard , doctorante en théologie, ancienne directrice du service Famille et société à la Conférence des évêques de France

  • P. François Euvé , prêtre jésuite, directeur de la revue Etudes

  • Frédérick Casadesus , journaliste à l'hebdomadaire Réforme

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.