François Clavairoly: "Il faut faire barrage à la candidate du Front National, Marine Le Pen"

Au lendemain de la victoire de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron, le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF) a fait connaître sa position.

LE 24.04.2017 | Au lendemain de la victoire de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron au 1er tour de l'élection présidentielle, le pasteur François Clavairoly a fait connaître sa prise de position. "Nous sommes des hommes d'Eglise, mais nous sommes citoyens."
 

Faire barrage au FN

Pour lui, le choix est clair. Le président de la Fédération protestante de France (FPF) déclare qu'il "ne faut pas tergiverser". Selon lui, "il faut faire barrage à la candidate du Front National, Marine Le Pen". François Clavairoly explique ainsi sa prise de position: "Si on ne fait pas ce choix, quel message adressons-nous aux chrétiens? Quel message délétère insinuons-nous?"
 

[►ÉCOUTER]

L'interview du pasteur François Clavairoly interrogé par Florence Gault

 

Des "appels à la division"

Le 18 avril dernier la candidate du Front National avait déjà suscité l'émoi de la communauté protestante, en déclarant sur TF1: "Sous Richelieu c’est peut-être les protestants qui avaient des exigences qui allaient contre la nation." Dans un communiqué publié le 19 avril 2017, la FPF avait alors réagi en déclarant: "Ces propos sont irresponsables. Encore une fois l’extrême droite tient un discours qui ne peut qu'attiser la haine et justifier la violence. La FPF souhaite que les électeurs ne soient pas dupes de ces appels à la division."