François prône la réinsertion dans la prison la plus dangereuse de Bolivie

C'est dans la prison de Palmasola, dans la banlieue de Santa Cruz, où sont enfermés 4800 détenus, que le pape François a tenu à lancer un message de justice sociale.

Lors de ce voyage apostolique François a beaucoup parlé de justice sociale, d’exclusion ou plutôt d’inclusion des plus pauvres. Il s’est rendu dans une prison à Santa Cruz en Bolivie pour y dénoncer la corruption et l’injustice. Une parole complètement libre à l’égard du pouvoir bolivien qu’analyse le père Luc Lalire responsable du pôle Amérique Latine à la Conférence des évêques de France.


Après la Bolivie, François doit rallier le Paraguay dans la soirée de vendredi.