Frontière serbo-hongroise: le point de passage a été fermé

Une fermeture pour empêcher les réfugiés syriens et irakiens de passer. Plus d’un millier de personnes sont bloquées le long d’une autoroute serbe.

Parmi elles, de nombreuses familles qui cherchent à fuir le conflit en Syrie, en Afghanistan et en Irak. En attendant de pouvoir passer, elles s’entassent dans des conditions désastreuses. Les ONG tirent la sonnette d’alarme et demandent aux autorités serbes d’aider ces réfugiés, complètement laissés à l’abandon.
Nous avons pu joindre sur place Todor Gardos, chercheur responsable des Balkans à Amnesty International. 


Conséquence de la fermeture du point de passage entre la Hongrie et la Serbie : des milliers de réfugiés affluent en Croatie où les autorités avouent être débordées. Elles ont fermé, hier soir, sept des huit passages frontaliers avec la Serbie.