Gilets jaunes: les évêques appellent les Français à créer des "groupes d'échange"

12 décembre 2018 Par

Réagissant aux mouvements sociaux de ces dernières semaines, les évêques de France ont lancé un appel aux catholiques, et à tous les citoyens, à davantage d'échanges et de propositions.

Les évêques de France lancent un appel aux catholiques et à tous les citoyens de France. Au cœur de la crise que traverse l'Hexagone, ils invitent tous ceux qui le souhaitent, chrétiens ou non, à créer des groupes "d’échanges et de propositions" pour apporter leurs idées et ainsi aider notre pays à sortir de la crise. La colère des gilets jaunes est selon eux "révélatrice d’un malaise très profond et très ancien, qui engendre une grave défiance envers les responsables politiques". Ils en appellent donc à la "capacité collective d’espérer et de bâtir l’avenir".

"Notre démocratie manque de lieux d’échange et de réflexion qui pourraient permettre l’émergence de suggestions positives élaborées ensemble". C’est le constat de l’Eglise catholique en France qui suscite une large consultation, invite les citoyens à débattre entre eux, à chercher des solutions aux crises qui déstabilisent le pays.

Les évêques mobilisent leurs réseaux : les milliers de paroisses, réparties sur l’ensemble du territoire mais aussi les nombreux mouvements, aumôneries et associations de fidèles pour répondre à ces questions : "Quelles sont les causes du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ? Quel "bien commun" recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ? Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?"

Les évêques exhortent ainsi les chrétiens à apporter leur contribution pour aider la société à surmonter la crise. Sans se substituer aux politiques, l’Église souhaite offrir un espace pour faire grandir la fraternité. Tous ceux qui le souhaitent sont invités à envoyer leurs idées à leur évêque mais aussi à leurs élus.
 

Sur le même thème :