Hommage à Samuel Paty, victime du terrorisme

Présentée par , UA-143207

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mercredi 21 octobre à 9h03

Durée émission : 55 min

Hommage à Samuel Paty, victime du terrorisme

© DR - Photo de Samuel Paty

Journée nationale d’hommage rendu à Samuel Paty, le professeur d’histoire décapité vendredi dernier après avoir montré en cours de liberté d'expression des caricatures du prophète Mahomet.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Une population en deuil

Pays de la liberté d’expression et de la laïcité, la France autorise le blasphème et la caricature. Samuel Paty, professeur d’histoire de 47 ans avait montré des caricatures du prophète Mahomet durant son cours, en prévenant au préalable ses élèves que ce contenu pouvait potentiellement les choquer. Un cours qui a déclenché une vive polémique chez des parents d'élèves. Un père de famille a diffusé une vidéo de mécontentement sur les réseaux sociaux, reprérée par un extrêmiste qui est passé à l'acte en décapitant le professeur. Les médias et la France entière s’insurgent depuis lors, et un hommage national lui a été rendu ce mercredi 21 octobre.
 

"Partager cette peine sans en faire un enjeu politique"

C’est ce qu’explique Gilles Demarquet, président de l’APEL : "il faut dénoncer cet acte ignoble sans s’en servir pour attiser la haine”. Discours que partage une auditrice, Marie-Christine qui rappelle : "les trois devises de la république ne doivent pas être utilisées l’une sans l’autre, la liberté doit s’accompagner de fraternité". Défendre notre droit fondamental à la liberté d’expression est une nécessité, tout comme le respect des croyances d’autrui, s’accordent les trois invités. 
 

Un meilleur dialogue éducatif  

L’éducation joue un rôle très important dans le bon fonctionnement d’une société, une population érudite sera plus à même de respecter les croyances d’autrui tout en conservant et exposant sa propre opinion. "Le dialogue et l’échange ont une importance primordiale pour faire en sorte que ce genre de choses ne se reproduisent plus” explique Marc Vannesson, délégué général du think tank VersLeHaut. "Il est de notre devoir de réaffirmer la liberté d’expression sans toutefois ériger le blasphème en norme, la caricature institutionnalisée étant une persécution et n’étant pas la bonne réponse" développe Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien de Don Bosco, et éducateur spécialisé.

Invités

  • Marc Vannesson, délégué général du think tank Vers Le Haut

  • Gilles Demarquet, président national de l'APEL

  • Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien de Don Bosco, éducateur spécialisé

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Les présentateurs

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!