Il y aura bien une Garde nationale en France

28 juillet 2016 Par

François Hollande a officialisé ce matin (28 juillet) la mise en place d'une Garde nationale française.

C'est officiel, il y aura bien une Garde nationale en France. Quant à sa composition, François Hollande l'a annoncé ce matin (28 juillet) dans un communiqué diffusé par l'Elysée, elle devrait être "bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes". La décision a été prise ce matin, conjointement avec les parlementaires reçus par le chef de l'Etat. 

Une décision également officialisée sur le compte Twitter du président de la République:

 

Une Garde nationale militaire selon Jean-Marie Bockel

Parmi les parlementaires reçus ce matin par François Hollande, Jean-Marie Bockel. Sénateur UDI du Haut-Rhin, il est également l'auteur du rapport d'information sur la constitution de la Garde nationale et des réserves militaires. 

Contrairement au chef de l'Etat, il envisage une Garde nationale exclusivement militaire. "La réserve va permettre une montée en puissance de la Gare nationale" et surtout, "c'est le maître mot de notre rapport, cette territorialisation de la réserve". Une territorialisation qui devrait permettre, selon Jean-Marie Bockel, de lutter contre le problème des déserts militaires en France. 

 

L'importance des collectivités locales

S'il faut compter sur la Garde nationale, il ne faut pas tout miser sur la sécurité, selon Jean-Marie Bockel. "La place des collectivités locales est très importante dans le processus de déradicalisation" a précisé celui qui a été secrétaire d'Etat à la justice et parlementaire sur la prévention de la délinquance des mineurs. Pourtant, "les collectivités locales sont en retard" estime-t-il, mentionnant notamment le nombre trop faible de places dans les prisons françaises, car "la sécurité seule ne suffit pas, il faut également miser sur la prévention".

Jean-Marie Bockel, sénateur UDI du Haut-Rhin et auteur du rapport d'information sur la constitution de la Garde nationale et des réserves militaires:

Au sujet de la date de mise en place de cette nouvelle Garde nationale, l'Elysée a déjà précisé qu'une communication "serait présentée en Conseil de défense au début du mois d’août". Il a également indiqué qu'une consultation des commissions parlementaires aurait lieu en septembre.

Propos recueillis par Céline Autin.

Sur le même thème :