Il y a un an, la Crimée devenait russe

27 février 2015 Par

© En un an, Vladimir Poutine a accéléré la "russification" de la Crimée

Le 26 février 2014, le Parlement de Crimée était occupé par un commando armé pro-russe. Un mois plus tard, Moscou annexait la péninsule.

Cette annexion avait provoqué de très fortes tensions avec Kiev mais aussi avec les Occidentaux. Ceux-ci avaient d’ailleurs imposé des sanctions à la Russie.
Mais aujourd’hui, la Crimée semble ne plus être une préoccupation pour l’Occident.

Les précisions de Philippe Migault, chercheur à l’institut de relations internationales et stratégiques.

Une annexion programmée ? C'est en tout cas ce qu'affirme Novaïa Gazeta, un journal russe indépendant. Le journal a publié un document transmis à Poutine en février 2014. Un texte qui détaille la marche à suivre pour diviser son voisin ukrainien.

Un document avec lequel il faut tout de même rester prudent quant à son l’authenticité. Ce n’est pas la première fois que de tels documents sont produits et s'avèrent faux par la suite.