Indonésie: après l’attentat de Jakarta, l’Eglise se mobilise contre la violence islamiste

20 janvier 2016 Par

Après les attentats du 14 janvier dernier à Jakarta, les évêques indonésiens se sont mobilisés contre le terrorisme islamique.

L’Eglise catholique locale se mobilise contre le terrorisme islamique, dans le plus grand pays musulman au monde. Dimanche 17 janvier dernier, en plein centre-ville de Jakarta, une manifestation a réuni plus de 10 000 personnes de toutes confessions. Les manifestants ont notamment plaidé pour une Indonésie pacifique, qui ne cèdera en rien à la menace terroriste.

Lors de cet évènement, la conférence épiscopale indonésienne s’est associée à la manifestation à laquelle participaient également les plus hautes autorités de l’Etat. Les évêques étaient représentées par l’évêque de Tanjung Karang, Mgr Yohanes Harun Yuwono, président de la Commission épiscopale pour le dialogue interreligieux.

Ce dernier a salué une telle initiative, en espérant que d’autres manifestations pourraient être organisées dans d’autres villes du pays. De son côté, l’évêque de Jakarta a salué l’action rapide du gouvernement  après les attentats qui ont eu lieu le 14 janvier dernier dans un centre commercial de la ville.

L’attentat, revendiqué par l’Etat islamique, a causé la mort d’une petite dizaine de personnes. Douze personnes ont par ailleurs été interpellées. Les autorités indonésiennes continuent d’enquêter sur ces attaques suicides, et pensent aujourd’hui que ces dernières auraient pu être commanditées depuis la Syrie.