Intempéries: la décrue se fait attendre

1 juin 2016 Par

Après une relative pause mercredi, la pluie tombe de plus belle depuis jeudi matin. Le plan Orsec Inondation Crue a été déclenché en Indre-et-Loire.

Le Centre et l’Est de la France sont sous l’eau, et l’Île-de-France est à son tour menacée par la hausse du niveau des cours d’eau, après les violentes intempéries qui se sont abattues sur le pays ces derniers jours. Alors que seule la Bretagne semble épargnée par le mauvais temps, la météo est loin d’être clémente pour le reste de la France, et pour certains départements en particulier.

Après une relative accalmie mercredi, les pluies sont tombées de plus belle ce jeudi. A l'heure actuelle, le Loiret est redescendu en alerte orange alors que  la Seine-et-Marne est toujours en alerte rouge inondations, après s’être réveillés mercredi matin les pieds dans l’eau. Cinq autres départements d’Ile-de-France et du Centre étaient encore en vigilance orange (Essonne, Indre-et-Loire, Cher, Loir-et-Cher, Indre).

Dans le Loiret, il est notamment tombé en 72 heures l’équivalent de 20 jours de précipitations. Un département très fortement sinistré, et où la pluie a causé de nombreux dégâts, heureusement, sans faire ni mort, ni blessé. Les écoles ont été fermées, et évacuées, tout comme trois établissements pour personnes âgées, mais également des cliniques. Selon les informations des secours, près des deux-tiers des communes du Loiret auraient été touchées. Depuis le début des intempéries, les pompiers auraient procédé à plus de 2 000 interventions.

La Seine-et-Marne, qui a été placée en vigilance rouge lundi dernier, a connu elle-aussi de fortes chutes d’eau. Les cours ont notamment été suspendus dans une cinquantaine de communes. Plus largement, en Île-de-France, les 1 234 pompiers franciliens ont procédé à 2 344 interventions depuis le début de la semaine.

A Paris, la situation inquiète de plus en plus. Le niveau de la Seine suscite de nombreuses inquiétudes. Dans la capitale, où le niveau de vigilance jaune a été activé, la montée des eaux s'est faite rapidement. La Seine était montée à 4,96 m, jeudi midi, au niveau de la gare d’Austerlitz. Un niveau moitié moins important que celui de la grande crue de 1910. Une partie des voies sur berges ont été fermées, du fait d'inondations.  Le niveau de la Seine devrait toutefois continuer à grimper. Le RER C a été évacué et plus aucun train ne circule sur cette ligne. 

Côté prévisions, la pluie devrait continuer à tomber vendredi dans un grand quart Nord-Est de la France, avec quelques améliorations au Sud et à l'Est en fin de journée, qui laisseront place à des orages. Samedi, la moitié Sud de l'hexagone sera épargnée par la pluie dans la matinée. Il pleuvra encore au Nord.