Irak : une nouvelle église pour les chrétiens réfugiés à Erbil

5 novembre 2015 Par Jean-Baptiste Le Roux

Une nouvelle église a été consacrée ce jeudi 5 novembre à Erbil, en Irak. De quoi redonner un peu d’espoir aux chrétiens sur place.

Les chrétiens réfugiés d’Erbil vont bientôt pouvoir prier dans une nouvelle église. "Notre-Dame de l’Annonciation" a été consacrée ce jeudi, à Ashti, le plus grand camp de réfugiés de la ville. Un camp dans lequel survivent actuellement pas moins de 7000 réfugiés, chrétiens pour la grande majorité d’entre eux.

Le chantier de cette église avait débuté le 15 août dernier. Les travaux avaient été béni pour l’occasion par Mgr Petros Mouché, l’archevêque de Mossoul et de Qaraqosh, exilé lui aussi à Erbil. Une église qui représente tout un symbole pour ces chrétiens qui tentent de reconstruire, sur place, une vie normale.

Ces chrétiens, des habitants de la plaine de Ninive qui ont fui les troupes de l’Etat islamique, sont réfugiés à Erbil depuis bientôt un an. Ils sont logés dans des préfabriqués. Leurs conditions de vie se sont améliorées, mais l’attente de la libération de leur région d’origine devient pesante. Ils s’apprêtent donc à passer un deuxième hiver en tant que réfugiés. Mais cette foi-ci, avec une église où ils pourront prier et se rassembler.

Le témoignage de Rodolphe Bègue, secrétaire général de l'association Fraternité en Irak, interrogé par Florence Gault

00:00

00:00

Sur le même thème :