Israël: un attentat fait quatre morts à Tel-Aviv

9 juin 2016 Par

Deux Palestiniens ont tiré à l’arme automatique, mercredi soir, à Tel-Aviv, dans un quartier populaire et touristique, tuant quatre personnes.

Il s’agit de l’une des attaques les plus sanglantes de la part de Palestiniens, sur le sol israélien, depuis le début de la dernière vague de violence, en octobre dernier. Mercredi soir, deux Palestiniens ont ouvert le feu sur des clients attablés sur les terrasses de restaurants et de bars du quartier animé de Sarona, à Tel-Aviv, causant la mort de quatre personnes, et blessant cinq autres.

Les informations concernant les deux assaillants ne sont pas claires pour l’instant. L’un d’entre eux aurait pu être appréhendé, quant à l’autre, il aurait été blessé dans la contre-attaque des forces de l’ordre, et conduit à l’hôpital dans un état jugé grave. La police israélienne les aurait toutefois identifiés comme des Palestiniens, originaires du secteur d’Hebron, en Cisjordanie occupée.

L’attaque a été vivement condamnée par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, qui après s’être rendu sur les lieux de l’attentat, et s’être entretenu avec plusieurs hauts responsables, dont le très controversé ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé une série de mesures "offensives" de la part de l’armée et des forces de police.

Cet attentat, qui ne va pas apaiser le climat plus que tendu qui règne actuellement en Israël et dans les territoires occupés, monte à 28 le nombre d’Israéliens tués depuis octobre 2015. Depuis le 1er octobre dernier, ce sont égaleemnt 207 Palestiniens qui ont trouvé la mort dans les affrontements ou les attentats sanglants qui ravagent la région.

L'éclairage d'Alain Dieckhoff, directeur du CERI à Sciences Po, spécialiste du conflit israélo-palestinien, au micro de Benjamin Rosier: