L'Afrique au coeur de la lutte contre le réchauffement climatique

La Conférence sur le financement du développement s'ouvre ce lundi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Elle réunit les 193 Etats membres de l'ONU, dont une trentaine de chefs d’Etat.

A cinq mois de la conférence de Paris sur le Climat, la préservation de la planète sera un des principaux points discutés en Ethiopie. Bien que ses émissions de gaz à effet de serre représentent moins de 4 % du total mondial, l’Afrique est un acteur important du changement climatique.
Elle est en effet victime du dérèglement climatique à travers la récurrence des sécheresses, l’érosion de ses sols ou de ses côtes. Et les premiers touchés sont les paysans.
C’est en tout cas le constat d'Albert Mashika, secrétaire exécutif régional de Caritas Africa.