L’armée nigériane a libéré 829 otages retenus par Boko Haram

25 mars 2016 Par

Une offensive des troupes nigérianes a permis la libération de 829 otages retenus jusqu’alors par la secte islamique Boko Haram.

L’armée nigériane a lancé une offensive dans plusieurs villages du nord-est, une zone particulièrement instable du pays. Ces villages étaient jusqu’alors aux mains du groupe terroriste islamique Boko Haram. Un assaut qui s’est conclu pour une victoire des forces nigérianes, face aux jihadistes.

En effet, cette opération aura permis la libération de 829 otages retenus par Boko Haram. Jeudi, un porte-parole de l’armée nigériane, Sani Usman, annonçait que "nos courageuses troupes ont nettoyé la zone de Kala Balge des derniers terroristes de Boko Haram qui y hibernaient".  Durant l’opération, 22 terroristes auraient été tués. Pendant le nettoyage de onze villages, 309 personnes ont été secourues.

Et d’après le porte-parole de l’armée, les militaires ont attaqué les combattants de Boko Haram dans le village de Kusuma et libéré 520 autres otages. Trois membres de l’insurrection islamiste ont été tués et un autre a été fait prisonnier. Les violences de Boko Haram ont fait au moins 17 000 morts dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, depuis 2009.