L'Eglise de France ordonne 117 nouveaux prêtres

S'abonner à l'émission

Chrétiens à la Une

vendredi 23 juin 2017 à 13h30

Durée émission : 25 min

Chrétiens à la Une

© Frédéric SOREAUCIRIC

Cent dix sept prêtres seront ordonnés cette année en France. Parmi eux, 33 religieux et 84 prêtres diocésains ou issus des communautés nouvelles et des sociétés de vie apostoliques.

La plupart de ces ordinations auront lieu ce week-end, quelques jours avant la fête de Saint Pierre et Saint Paul, traditionnellement dédié au sacrement de l’ordre. Si le nombre de prêtres diminue d’année en année, celui des ordinations a timidement a augmenté depuis deux ans. Il est passé de 68 à 84.

Mais quel est le profil de ces futurs prêtres ? Le sens de cet appel ? Ce qui les attire dans le sacerdoce ? A l’heure du synode sur les jeunes la foi et le discernement vocationnel, quels sont les défis de l’Eglise ? Eléments de réponse avec le père Didier Noblot, prêtre du diocèse de Troyes, directeur adjoint du service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations.

Selon la conférence des évêques de France, 117 prêtres diocésains et religieux sont ordonnés cette année en France. Pour 84 d’entre eux il s’agit de prêtres diocésains. 18 sont issus des communautés nouvelles et de sociétés de vie apostolique et 5 prêtres seront ordonnés pour les missions étrangères de Paris et envoyés au service de l’Eglise d’Asie.

Par ailleurs 33 prêtres religieux vont être ordonnés au sein de leur congrégation, sociétés ou associations cléricales et exerceront leur ministère en France. Ils seront neuf chez les dominicains, cinq chez les frères de St Jean ou encore trois chez les assomptionnistes. Et puis n’oublions pas les diacres, 82 séminaristes qui deviendront prêtres l’an prochain vont recevoir le sacrement de l’ordre. Vingt et un diacres religieux seront également ordonnés en vue du ministère presbytéral.

De futurs prêtres passés évidemment par la case séminaire. Parmi eux, le séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux, en région parisienne. Cet institut de formation a accueilli cette année 42 séminaristes, issus de neuf diocèses. Depuis un an, le père Emmanuel Goulard est le supérieur du séminaire. Il revient au micro de Pauline de Torsiac sur la formation dispensée durant les années de séminaire. 

Le Père Emmanuel Goulard est également le supérieur du Séminaire GFU (Groupe de Formation Universitaire). Un parcours qui permet aux étudiants de poursuivre leurs études universitaires d’état tout en effectuant le premier cycle de la formation sacerdotale (études de philosophie), en week-ends mensuels et sessions d’été. Ce séminaire fête ses 50 ans cette année. Le 16 septembre prochain, ce jubilé sera célébré à Issy les Moulineaux. Tous les anciens sont invités. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du séminaire.
 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 13h30

Chaque semaine Pauline de Torsiac reçoit un acteur du monde chrétien. Homme ou femme, laïc ou clerc, prêtre, pasteur ou évêque, responsable de mouvement ou d’une congrégation, chanteur, acteur... c’est son actualité qui est mise en lumière et détaillée à cette occasion. L'invité de Pauline de Torsiac est également amené à réagir sur une sélection de sujets qui font l’actualité de la sphère chrétienne cette semaine-là.