L'Europe, un enjeu dans la présidentielle

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

mardi 25 avril 2017 à 9h03

Durée émission : 55 min

Le Temps de le dire

© SISKA GREMMELPREZ BELGA/AFP - La Commission européenne

L'Europe, sujet clivant de la campagne. Si l'Union européenne est montrée du doigt pour la souveraineté qu'elle fait perdre à la France, les 2/3 des Français se disent favorables à l'euro.

Quelle Europe voulons-nous? Et même, voulons-nous encore de l’Europe? La question a couru tout le long des débats pendant cette campagne présidentielle et il semble bien que ce soit l'un des principaux clivages entre les deux lauréats du premier tour.
 

La bureaucratie européenne en cause

À la suite des Anglais et de leur Brexit, une grande partie des Français ont apporté leur soutien à des candidats qui refusent l’Europe telle qu’elle existe actuellement. La bureaucratie européenne est accusée de beaucoup de mots et certains Français se sentent dépossédés de leur souveraineté quand de plus en plus de problèmes sont réglés à l’échelle européenne. C'est vrai que le processus européen est complexe. C’est vrai qu’il est parfois obscur.
 

L’euro aussi divise

S’il est plébiscité par ceux qui voyagent et qui vivent au rythme de la mondialisation, d’autres se demandent à quoi une telle monnaie peut bien servir quand on n'a pas les moyens de boucler ses fins de mois. Enfin l’Union européenne apparaît comme le chantre d’un libéralisme qui n’a fait que renforcer les inégalités.
 

Repenser l'Europe

Mais la France peut-elle se passer de l’Europe? Notre pays n’est pas la Grande-Bretagne. Il suffit de se replonger dans son histoire pour voir que notre destin est intrinsèquement lié à celui de l’Europe. Comment repenser l’Europe? comment répondre a la colère et aux frustrations qu’elle génère. Mais est-elle vraiment responsable de tout ça? N’est-elle que le bouc-émissaire de politiciens en manque d’idées? On sent bien que le danger vient des réponses simples et qu’il y a à faire à la fois un travail de pédagogie mais aussi un gros effort de créativité pour insuffler plus de démocratie dans la construction européenne.

 

Invités

  • Pascale Joannin , directrice générale de la Fondation Robert-Schuman

  • Antoine Arjakovsky , historien, co-directeur du pôle Société, liberté, paix du Collège des Bernardins

  • Jean-Baptiste François , journaliste à La Croix, spécialiste de l'Europe

  • Ingrid Bourgoin , membre de l'association Les Jeunes Européens France

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi à 9h03

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.