L'impression 3D permet désormais de créer des prothèses à petits prix

La vie du petit Maxence, 6 ans, vient d’être bouleversée. Une prothèse de la main conçue grâce à cette technologie lui a été implantée hier.

La technologie de l'imprimante 3D est désormais accessible à tous. Et les perspectives semblent infinies, notamment dans le domaine médical. Ainsi, Maxence est désormais doté d'une nouvelle main dont il a même choisi la couleur : rouge et jaune, frappée d'un M majuscule, qu’il a baptisée Super Max. Une prothèse d’un nouveau genre qui s’attache avec un velcro et s’utilise comme un gant, et qui n’a coûté que 50 euros à la famille.
Un exemple des révolutions à venir dans ce domaine. Ecoutez ce qu’en pense Gilles Pommier, le président d’Additive 3D à Lyon. Il s’est lancé il y a deux ans dans l’impression 3D pour les entreprises et les particuliers.


Pour le moment, cette technologie rapide et peu coûteuse ne bénéficie encore d'aucun agrément médical.