L'Observatoire de la laïcité appelle médias et élus à davantage de responsabilité

4 avril 2017 Par

L'Observatoire de la laïcité, présidé par Jean-Louis Bianco, a rendu mardi 4 avril son quatrième rapport annuel au président de la République.

L'Observatoire de la laicité a remis ce matin au président de la République son quatrième rapport annuel. Dans cette version 2016-2017, l'instance met en avant le "contexte particulier" lié à la campagne présidentielle. Élus, médias et intellectuels sont appelés à adopter une "position plus responsable". L'analyse du sociologue des religions, Jean Louis Schlegel, directeur de la rédaction de la revue "Esprit".

Jean-Louis Bianco dénonce notamment le culte de l'immédiateté et la culture du clash propres à certains médias élus ou intellectuels, deux tendances dangereuses dans un contexte de sensibilité très forte autour du fait religieux. L'Observatoire de la laïcité appelle les responsables à observer une attitude moins passionnée, qui aurait tendance à empêcher toute approche rationnelle.

Le président de l'Observatoire s'inquiète d'une "instrumentalisation dangereuse" de ce concept, "principe fondamental de la République" et qui n'est "ni de droite, ni de gauche". Il rappelle également que "la laïcité ne peut pas répondre à tous les maux de la société, qu'il s'agisse de la ghettoïsation de certains quartiers ou des replis identitaires".