La CEDH valide l'arrêt des soins de Vincent Lambert

C’est un arrêt exceptionnel qui a été rendu vendredi matin à la Cour européenne des Droits de l'Homme.

Saisie il y a un an, la CEDH vient de valider la décision du Conseil d’Etat : elle autorise l'interruption de l’alimentation et l’hydratation artificielle qui maintiennent en vie Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis sept ans.
L'affairedivise sa famille depuis plusieurs années. Sa femme, favorable à l’arrêt des soins, accepte cette décision mais ses parents, eux, se préparent à de nouveaux combats. Quelles sont les conséquences de cette décision ? Les précisions de Benjamin Rosier. 

00:00

00:00

 
Et à noter que le député du parti Les Républicains, Jean Léonetti, s’est déclaré que sa loi de 2005 sur la fin de vie ne soit pas remise en cause par la décision de la Cour européenne des Droits de l’Homme.