La Coordination rurale offre des baguettes de pain aux députés

5 octobre 2017 Par Jean-Baptiste Le Roux

Afin de dénoncer la trop faible rémunération des agriculteurs, la Coordination rurale a offert 577 baguettes de pain aux députés du Palais Bourbon.

577. Autant que le nombre de députés que compte l'Assemblée nationale. C'est le nombre de baguettes que les agriculteurs de la Coordination rurale, le second syndicat agricole de France, ont apporté mercredi 4 octobre, devant le Palais Bourbon. Une manifestation destinée à interpeller les parlementaires sur le travail à perte des agriculteurs. Pour la Coordination rurale, il s'agit également de mettre en avant la réalité agricole, à l'heure des Etats généraux de l'Alimentation.

Aujourd'hui, tout le monde ou presque connaît le prix d'une baguette de pain. Cet élément indissociable de la culture culinaire française, s'échange en boulangerie contre un euro, en moyenne. Mais sur cette somme, l'agriculteur ne perçoit que trois centimes d'euro.

Une situation qui ne convient plus à la coordination rurale qui veut exprimer son ras-le-bol face à un travail qui ne rémunère plus. "Nous avons une fonction nourricière. Nous sommes chargés, dans une agriculture diverse et variée qui occupe tout le territoire, de produire une alimentation saine, loyale et de qualité. Ce qui était les objectifs de la PAC. Mais là où la PAC nous a menti, c’est sur les prix rémunérateurs. Aujourd’hui, nous servons de variable d’ajustement et il y a des marges intéressantes qui sont faites entre l’agriculteur et le consommateur" explique  Bernard Lannes, président de la Coordination rurale.

"Nous ne sommes pas là pour dire que le consommateur doit payer plus, contrairement à ce que l’on peut entendre en ce moment [il cite Michel-Edouard Leclerc, le patron du groupe Leclerc NDLR]. Il faut que l’alimentation soit payée à son prix réel, les charges et coûts de production, plus un salaire pour l’agriculteur" conclut le syndicaliste.

Cette opération au eu lieu entre 11h et 14h, mercredi 4 octobre. A noter qu'une baguette gonflable de 4 mètres de long a par ailleurs été déployée, devant le Palais Bourbon.

Bernard Lannes, président de la Coordination rurale, interrogé par Florence Gault:

00:00

00:00