A la découverte du « Jardin de l’Espoir » au Bénin

Présentée par

S'abonner à l'émission

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

lundi 28 octobre à 18h25

Durée émission : 3 min

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

François Prouteau nous emmène avec lui au coeur de Cotonou, capitale du Bénin, à la découverte d’une ferme de permaculture. Le Jardin de l’Espoir, c’est la promesse d’une production totalement naturelle, sans aucun engrais ni pesticides. Un moyen de prendre soin de notre santé tout en préservant notre maison commune : « La Terre » !

Depuis 2014, cinq jeunes Béninois et Nigériens ont entrepris de cultiver la terre qu’à partir de techniques agro-écologiques. Ils ont aujourd’hui développé cinq sites dont un de 3000m² que j’ai visité en plein centre de Cotonou, la plus grande ville du Bénin. Leur idée est de tester et vulgariser ces techniques. Tout est parti du désir de l’un d’entre eux, Souleymane, Nigérien, formé à l’agriculture biologique, de trouver au Bénin des légumes sains et purement naturels pour sa propre consommation et celle de sa famille. Il est parti investiguer ce qui se faisait. Il a été stupéfié en visitant bon nombre d’exploitation agricole de voir combien des insecticides, pesticides et autres substances chimiques y étaient utilisés, et mettaient en danger tant la personne qui les manipule, le producteur, que le consommateur qui les retrouve dans son assiette.
Au jardin de l’espoir, la production est totalement naturelle, sans aucun engrais ni pesticides. Seulement les éléments naturels sont utilisés avec la valorisation maximale des déchets pour les recycler et en faire du compost et des engrais naturels. Rien n’est laissé au hasard dans l’agencement et les interactions des essences et plantes entre elles. Par exemple l’association entre les carottes et les oignons car ces plantes se protègent mutuellement de leurs ravageurs, l’oignon brouillant par ses odeurs les insectes qui pourraient ravager les fanes de carotte. Autre conseil donné par l’ingénieur agronome Patrice, lors de la visite du jardin : entourez les parcelles de citronnelle et de basilic dont la compagnie éloignera les moustiques, un véritable fléau pour des zones impaludés comme en Afrique subsaharienne. Ousmane, un autre ingénieur agronome présent dans le jardin, nous transmet quelques clés de cet art botanique qui consiste à mettre ici des plantes attractives de certains insectes, par là d’autres répulsives, et encore ailleurs d’autres associations vertueuses. Ici un bac est l’occasion d’être initié au compostage. Là à la culture de champignons. A côté, un bel ouvrage en bois très aéré abrite des pintades qui bénéficient elles aussi d’une alimentation de qualité provenant du jardin et évite certains traitements antibiotiques généralement utilisés. Dans un autre coin du jardin, on développe dans quelques bacs d’eau, la pisciculture. Toute une sagesse traditionnelle et une observation permanente de la nature permettent d’emmagasiner en permanence des savoirs, d’expérimenter, de transmettre, d’apprendre. Des stages sont organisés régulièrement pour que des jeunes puissent s’immerger dans le jardin de l’espoir et démultiplier ses bonnes pratiques.

Réné Ahouansè parle de la production purement écologique de l’ananas. 

Le respect de la nature, et de l’homme comme élément de la nature, cela veut dire en même temps prendre soin de notre santé et préserver la terre.
La demande est forte, on n’arrive pas à la satisfaire.

Une opportunité à saisir par les potentiels entrepreneurs agricoles bio.
« C’est le feu qui compte. La passion, quand elle est sincère, donne à la vie ses couleurs, son bruit, sa folie, sa beauté. Elle nous éloigne de la tiédeur et du calcul chipoteur. Les êtres passionnés portent en eux je ne sais quel principe de séisme. Ce sont autant de bateaux ivres rimbaldiens : « oh ! que ma quille éclate ! Oh ! que j’aille à la mer ! » Eloge de la passion sous la plume de Jean-Claude Guillebaud.

Festival Alimenterre Bénin – L’avenir est dans nos assiettes.

Oluwafèmi Kochoni, Président de :  « Les Jardins de l’Espoir »

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 18h25

Tous les lundis le président de Fondacio nous partage son expérience et son regard sur l'actualité et sur le monde.

Le présentateur

François Prouteau

François Prouteau est le président du mouvement Fondacio