La Grèce menace de ne pas rembourser le FMI

Après l’optimisme, la menace, à nouveau. En début de semaine, le gouvernement grec déclarait qu’il pressentait la conclusion d’un accord d’ici à quelques jours avec ses créanciers.

Un accord qui permettrait de débloquer au moins une partie de l’aide financière prévue dans le cadre du plan d’aide dont bénéficie le pays. Mais mercredi, la Grèce a brandi, à nouveau, comme cela avait déjà été le cas mi-mai, la menace de ne pas rembourser, le 5 juin, un emprunt auprès du Fonds monétaire international si aucun accord n’est conclu d’ici là. 
Ce n’est pas le gouvernement lui-même qui a exprimé cette intention, mais le porte-parole au Parlement de Syriza, le parti au pouvoir. Que doit-on penser de ce revirement de situation ? L’analyse de Benjamin Carton, économiste au CEPREMAP, spécialiste de la Grèce.

​L’Europe peut-elle prendre le risque d’un défaut de paiement ?
VE 7h30 Grèce angle risque défaut paiement