"La Guyane n'est pas la périphérie de la France", Mgr Emmanuel Lafont

mercredi 25 octobre 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

"Comme d'habitude." Pour l'évêque de Cayenne, Mgr Lafont, les "conseils sanitaires" de l'Élysée sont le signe que la métropole "ignore profondément la réalité guyanaise".

Du 26 au 28 octobre, Emmanuel Macron se rend en Guyane à l'occasion du 22è "sommet des régions ultrapériphérique" - rien que le titre en dit long sur notre culture décidément européocentrée. La visite d'Emmanuel Macron est particulièrement attendue car elle intervient six mois après le mouvement social qui avait paralysé le territoire en mars et avril dernier. Il s'était conclu le 21 avril 2017 par l'Accord de Guyane. Mais depuis le 12 octobre, la polémique enfle.

"On a vraiment le sentiment que la métropole ignore profondément la réalité guyanaise"

 

Les Guyanais choqués et incompris

Tout est parti d'une note datée du jeudi 12 octobre, des "Conseils sanitaires à destination des personnes devant se rendre en Guyane" émis par l'Élysée. Des consignes qui s'appuyaient sur des faits erronés, contrairement à ce qui est dit la Guyane n'est plus touchée par le virus Zika depuis un an. Il était aussi recommandé d'éviter de consommer de l'eau du robinet, des légumes crus ou encore d'éviter tout contact avec les animaux. Sur les réseaux sociaux la polémique a tôt fait d'enfler et la colère des élus guyanais ne faiblit pas malgré les excuses de l'Élysée.
 

 

"comme d'habitude"

"On a vraiment le sentiment que la métropole ignore profondément la réalité guyanaise, qu'elle en a une image qui est assez déformée sur tous ses aspects." Rien de bien surprenant donc pour Mgr Emmanuel Lafont, l'évêque de Cayenne, qui laisse entendre une certaine lassitude quant à cette méconnaissance des la Guyane et de ses habitants. Pour lui, la métropole "ne parvient pas à se mettre à l'écoute, à découvrir un peu ce que sont les gens et comment ils se voient eux-mêmes".
 

les Français de métropole invités à se décentrer

Alors que le pape François vient d'annoncer un synode 2019 sur l'Amazonie, et si on apprenait à nous décentrer? "Si on regarde une mappemonde qui est au centre? Personne!" nous dit l'évêque. Et d'ailleurs, l'Amazonie est souvent décrite comme le poumon vert de la planète. "Nous ne sommes pas la périphérie de la France", rappelle Mgr Lafont. "Il faudrait que tout cela soit honoré aussi à travers la venue du président Macron..."

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions