La Madeleine: plus de 1.000 fans attendus pour rendre hommage à Johnny

6 décembre 2018 Par

© LUDOVIC MARIN POOL AFP

Un après le décès brutal de l'idole des jeunes, les fans de Johnny Halliday vont lui rendre de nouveau hommage, en l'église de La Madeleine, à Paris.

Ils veulent garder "le feu allumé" et "vivre pour le meilleur". Un an après la disparition de "l’idole des jeunes" le 5 décembre 2017, les fans de Johnny s’apprêtent à lui rendre hommage dimanche 9 décembre prochain, en l’église de La Madeleine à Paris. C’est là qu’ont été célébrées ses obsèques. C’est aussi là qu’ils se retrouvent très nombreux depuis un an, tous les mois, pour honorer sa mémoire.
 

Une ferveur qui ne faiblit pas

Et la ferveur ne faiblit pas. Ils étaient 200 en janvier, plus de 1000 en novembre. Dimanche prochain, pour le premier anniversaire de la mort du rockeur, la paroisse attend encore de très nombreux fans, bikers et admirateurs. La messe sera donc retransmise sur Youtube ainsi que sur la chaîne KTO. Les chants de la célébration seront des adaptations des plus grandes chansons de Johnny. Une situation un peu rock’n’roll pour le père Bruno Horaist, curé de la Madeleine.

Père Bruno Horaist, curé de La Madeleine, interrogé par Etienne Pépin:

00:00

00:00

"Ils viennent très nombreux. Ils étaient à peu près 200 voire 300 en janvier. Et au mois de novembre, ils étaient près de 1.000. Cela ne fléchit pas, ça augmente. Et pour le 9 décembre, ils seront très nombreux. Ils continuent à téléphone et à envoyer des mails pour demander s’il reste de la place, mais il n’y a plus de place car cette messe est sur invitation. C’était le seul moyen que l’on avait pour comptabiliser les personnes présentes. On ne peut pas dépasser 1.100. Et ils sont déjà atteints. Il y aura certainement beaucoup de monde dehors" explique le curé de La Madeleine.
 

Beaucoup d'amour, parfois de l'idolâtrie

Des personnes, qui pour certaines n’ont pas l’habitude de fréquenter l’Église. Entre prières et adoration de leur dieu du rock, le père Bruno Horaist préfère parler de mélange. "On n’est jamais pur dans une attention. Il y a évidemment beaucoup d’amour porté à Johnny, un amour sans doute excessif pour certains qui pourrait tourner à l’idolâtrie. Mais d’autres viennent chercher une autre dimension, une consolation et une espérance, puisqu’ils viennent dans une église. Beaucoup d’entre eux sont chrétiens d’origine. Ils ont quand même cette foi et ce désir d’entendre des paroles d’Évangile qui réconfortent" ajoute-t-il.

Des paroles d’Évangile certes, mais sur des musiques de Johnny Halliday. Ce qui n’a rien de banal ! "On n’a pas réécrit l’Évangile, mais les paroles des chansons de Johnny avec des paroles chrétiennes, pour que les airs de ces cantiques leur soient familiers. Et on voit qu’ils les chantent volontiers. Surtout les refrains. Le psaume du 9 décembre a été écrit sur la musique du Pénitencier par exemple" lance encore le père Bruno Horaist.
 

Une occasion pour certains fans de revenir à l'église

Difficile cependant de parler d’un vrai lieu d’évangélisation. "Pour beaucoup d’entre eux, c’est une occasion de revenir à l’église. Beaucoup ne sont pas venus dans une église depuis fort longtemps, mais cela leur paraît naturel de venir pour Johnny. Ils sont extrêmement attentifs à toutes les paroles. On peut parler de paroles d’évangélisation dans la mesure où elles ne peuvent que les aider à approfondir leur peine à la lumière de l’espérance chrétienne" conclut le curé de La Madeleine.

La messe d'hommage débutera dimanche 9 décembre à 11h. Elle sera suivie d’un hommage musical de 12h30 à 13 heures avec les plus grands titres de Johnny Hallyday. Laeticia Hallyday, la veuve du chanteur et ses filles seront à Saint-Barthélemy, où le chanteur est inhumé.

Sur le même thème :