La motion de censure contre le gouvernement rejetée, sans surprise

Sans surprise, la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls a été rejetée hier. L’épisode est terminé mais la crise est loin d’être réglée au sein du PS. Par Daphné Gastaldi.

C’est un peu avant 19h que la folle semaine du parti socialiste s’est achevée hier, jeudi 19 février. Sans surprise, la motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls a été rejetée. Seuls 234 des 577 députés l’ont votée. Soit les voix de l’UMP, de la plupart des UDI, du Front national mais aussi le renfort inattendu de six élus du Front de gauche et d’une apparentée Europe Ecologie les verts. Ce n’était évidemment pas suffisant pour renverser le gouvernement. La loi Macron est donc adoptée, après quelques échanges piquants des présidents de groupe et du Premier ministre. Par Daphné Gastaldi.

00:00

00:00

L’épisode est terminé mais la crise est loin d’être réglée au sein du Parti socialiste. Certains députés demandent que les frondeurs du PS soient exclus, les rendant responsables de ce qui s’est passé cette semaine. Une option rejetée par les responsables socialistes. Mais, pour le PS, il y aura clairement un avant et un après.