La présence de l'armée mexicaine dans le défilé passe mal auprès des défenseurs des Droits de l'Homme

A l’occasion de la visite d’Etat en France du président mexicain Enrique Peña Nieto, une unité de l’armée mexicaine a été invitée parmi les militaires qui défileront sur les Champs-Elysées.

Une présence qui provoque une polémique. Plusieurs Associations de défense des Droits de l’homme appellent François Hollande à interpeller son homologue sur le respect des droits humains au Mexique et dans l’enquête concernant les 43 étudiants disparus le 26 septembre 2014.
Les ONG dénoncent les pratiques des forces de sécurité mexicaines et leur impunité. Les explications d’Anne Boucher, responsable Amériques de l’ACAT.

00:00

00:00


Des entraves au Droits de l'Homme justifiées par une volonté de lutter contre le crime organisé. Une lutte qui ne porte pas forcément ses fruits.

00:00

00:00