Le 24e Sommet de l'élevage a débuté à Clermont-Ferrand

Une 24è édition un peu particulière puisqu'il n'y aura pas de bovins en raison des mesures sanitaires prises pour faire face à la fièvre catarrhale ovine.

Les organisateurs ont décidé de renforcer le programme de visites d'élevages offert à tous les visiteurs internationaux. Alors que le secteur traverse une crise des prix et des revenus, cette ouverture internationale est importante comme l’explique Fabrice Berthon, commissaire général du sommet à Laurent Sciauvau de RCF Puy de Dôme. 


Le sommet de l'élevage se tient jusqu'à vendredi à la grande halle d'Auvergne.