Le cardinal Jean-Louis Tauran est décédé

6 juillet 2018 Par

Le cardinal Jean-Louis Tauran, camerlingue du Vatican et spécialiste du dialogue islamo-chrétien, est décédé jeudi 5 juillet à l'âge de 75 ans.

Le cardinal Jean-Louis Tauran, spécialiste du dialogue islamo-chrétien, est décédé de la maladie de Parkinso, jeudi 5 juillet dernier à l'âge de 75 ans. Il était l'un des Français les plus hauts placés au sein de la Curie romaine.

Le cardinal Ricard, actuel archevêque de Bordeaux, revient sur sa rencontre avec Jean-Louis Tauran, également bordelais. "On a parlé du diocèse, de ses missions. […] Il aimait les voyages, les rencontres, et on a souvent eu l’occasion d’évoquer ces rencontres-là. Il avait la fonction de camerlingue, une fonction d’intérim" témoigne le cardinal Ricard.
 

Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, au micro de Blandine Jeannin:

00:00

00:00


 

Le plus jeune prélat à la tête de la diplomatie vaticane

Jean-Louis Tauran est né en 1943 à Bordeaux. Licencié en philosophie et en théologie, docteur en droit canonique, polyglotte, il est devenu prêtre pour le diocèse aquitain en 1969 à l’âge de 26 ans. Très vite, en 1975 il est appelé dans les services diplomatiques du Saint-Siège où il va faire toute sa carrière. Il va tout d’abord travailler dans les nonciatures apostoliques en République dominicaine et au Liban avant de représenter le Vatican au sein de l’OSCE.

En 1988, il est nommé sous-secrétaire du Conseil pour les affaires publiques de l’Église avant d’être nommé secrétaire pour les relations du Saint-Siège avec les États et archevêque in partibus de de Thélepte en 1991. Il devient alors le plus jeune prélat à la tête de la diplomatie vaticane à l’époque contemporaine. Il est créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire d’octobre 2003, moment où il rend publique sa maladie de Parkinson.
 

Camerlingue de l'Eglise catholique depuis 2014

Il devient ensuite le cardinal archiviste et bibliothécaire du Vatican, un poste qu’il occupera jusqu’en 2007 où il devient président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. En 2011, Benoît XVI l’élève au rang de cardinal proto-diacre. À ce titre, c’est à lui que revient la charge d’annoncer au monde le nom du nouveau pape, François, en 2013. Ce dernier le nommera fin 2014 camerlingue de la Sainte Église romaine.

En 2016, présent à Lourdes lors de l'Assemblée plénière d'automne de la Conférence des Evêques de France, Jean-Louis Tauran avait accordé un entretien à Benjamin Rosier. Dans cet extrait, il revient sur l'importance du dialogue entre musulmans et chrétiens.

Jean-Louis Tauran au micro de Benjamin Rosier: 

00:00

00:00