Le chef de la mission de l'ONU en Centrafrique renvoyé

Babacar Gaye a dû quitter ses fonctions à la demande de Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU après une affaire de viols présumés sur des enfants par des casques bleus.

Un renvoi qui fait suite à une série d’accusations d’abus sexuels contre des enfants impliquant des casques bleus à Bangui.
Ban Ki Moon a par ailleurs réagit à ces accusations et parle de honte et de colère ressenties face à ces abus des forces onusiennes. Une enquête a été ouverte et fait suite à plusieurs cas similaires mettant en cause des Casques bleus marocains et burundais.
Pourtant lors de leurs missions, les Casques bleus sont strictement contrôlés, comme l’explique Emmanuel Dupuy, professeur de géopolitique et Président de l’Institut Prospective et sécurité en Europe.


Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de se réunir ce jeudi en session extraordinaire notamment pour désigner un nouveau chef pour la MINUSCA.