Le pape à Assise pour le 800e anniversaire du "Grand Pardon"

3 août 2016 Par

En cette Année de la miséricorde, c'est à Assise que le pape a choisi de célébrer le 800e anniversaire du "Grand Pardon". Un voyage à caractère particulier, car le pape sera seul.

Le pape se rend ce jeudi (4 août) à Assise pour célébrer le 800e anniversaire du "Grand Pardon" en cette Année de la miséricorde. C’est la deuxième fois que François visite la ville de son saint patron, saint François d'Assise. Il s’y était déplacé à peine 7 mois après son élection pour une visite pastorale avec le Conseil des Cardinaux. Particularité du voyage de ce vendredi: le pape sera seul.
 

TROIS TEMPS FORTS

La visite du pape à Assise sera divisée en plusieurs étapes. Accueilli par l’archevêque des lieux, François se recueillera à 16h en la basilique de Sainte Marie-Des-Anges, qu’il avait qualifiée de "cœur battant de l’ordre des Frères Mineurs" le 28 juin dernier. Sainte-Marie-Des-Anges abrite, en effet, la petite chapelle de 7 mètres de long, où Saint François fonda l’ordre des franciscains.

Le pape argentin donnera ensuite une méditation à partir de l’Evangile de Saint Matthieu.

Il rencontrera également les Supérieurs des ordres franciscains et ceux qui travaillent à l’infirmerie provinciale de la Portioncule, rassemblés pour l’occasion.

 

Une visite "privée" 

La dernière fois que le pape François s’est rendu dans la province italienne de Pérouse en Ombrie, c’était il y a trois ans. Il était alors accompagné de neuf cardinaux et avait fait le tour de plusieurs lieux emblématiques de l’ordre franciscain. Cette fois-ci, pas de rassemblement prévu, ni de grande déclaration. C’est en tant que simple "pèlerin", pour une visite à caractère "privée", que le pape est attendu à Assise.  

François honore ainsi une tradition qui remonte en 1216, lorsqu’ Honorius III accorda une journée annuelle d’indulgence plénière gratuite pour les plus démunis. Saint François avait alors demandé au Christ d'obtenir un pardon général à tous ceux qui viendraient prier à la Portioncule d’Assise. Huit siècles plus tard, le pape actualise cette remise des péchés dans le cadre du jubilé de la miséricorde.