Le pape François rend un hommage appuyé au père Jacques Hamel

14 septembre 2016 Par

En célébrant la messe, mercredi, à la maison Sainte Marthe, en présence de Mgr Lebrun et de 80 membres du diocèse de Rouen, le pape a rendu un vibrant hommage au père Hamel, assassiné.

"Tuer au nom de Dieu est satanique". Voici ce qu'a répété à plusieurs reprises le Pape François durant son homélie, au cours de la messe qu’il célébrait mercredi matin, dans la chapelle de la maison Ste Marthe. Une messe célébrée en mémoire du père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet dernier dans son église de Saint Etienne du Rouvray, par des terroristes se revendiquant de l'Etat islamique. 

Le pape François avait invité l'évêque du diocèse de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, ainsi qu'une délégation de 80 personnes de ce diocèse, à se joindre à lui durant cette eucharistie, dont deux soeur et un neveu du père Jacques Hamel.

"L’Église compte aujourd’hui plus de martyrs qu’aux premiers temps. Depuis les premiers siècles, jusqu’à nos jours, des chrétiens, hommes et femmes, sont assassinés, emprisonnés, torturés, égorgés, parce qu’ils ont refusé de nier le Christ. Le père Jacques Hamel, dont la photo était simplement disposée sur l’autel, est l’un d’eux. Ce prêtre "doux, bon, fraternel, qui cherchait toujours à faire la paix" a été tué comme s’il était un criminel, égorgé, alors qu’il célébrait justement le sacrifice suprême du Christ sur la Croix. Cette Croix glorieuse que l’Eglise fête aujourd’hui" a notamment déclaré le Saint Père.

Et le Pape François de remarquer : "le père Hamel, au milieu de ses souffrances, "n’a pas perdu la lucidité, et a nommé son assassin : "Va t’en,satan !"», aurait-il lancé à deux reprises à ses bourreaux. Car la cruauté de la persécution qui vise les chrétiens est "satanique", a affirmé le Pape. Et "comme il serait bon, a-t-il poursuivi, le visage grave, que toutes les confessions religieuses disent que "tuer au nom de Dieu est satanique"".

Le père Hamel a donné sa vie pour ne pas renier le Christ. "C’est un martyr, lancé le Pape, et les martyrs sont bienheureux ! Nous devons le prier pour qu’il nous donne la douceur, la paix, la fraternité, et aussi le courage de dire la vérité  : tuer au nom de Dieu est satanique", a répété le Saint-Père, revêtu d'un chasuble rouge, couleur liturgique de la mémoire des martyrs.

Source : Radio Vatican